Bureaux et laboratoires - Villejuif

Article

Bureaux et Laboratoires,
Villejuif, France

Livraison : 2025
MOA :KADANS
MOD : Demathieu Bard Immobilier, Coffim
Partenaires : BAUMSCHLAGER EBERLE ARCHITEKTEN architecte mandataire, SAME architecte associé, USUS / TECHNI’CITE paysagistes
SDP : 24.900m²
Coût : NC
Labels : BREEAM excellent, WiredScore silver, E2C1

Situé dans la ZAC Campus Grand Parc de la commune de Villejuif, le projet est proche de plusieurs infrastructures et repères métropolitaines, comme l’autoroute, l’Institut Gustave Roussy ou la future gare de Grand Paris Express « Villejuif IGR ». Il s’agit d’une situation géographique bénéfique pour le futur campus urbain centré sur la recherche et l’innovation dans le secteur de la santé. La conception d’un projet signal nous paraît la plus appropriée. Visibles et repérables dans le paysage et depuis l’autoroute, les nouveaux bureaux et laboratoires s’ouvrent sur l’espace public et génèrent un dialogue avec les bâtiments environnants.

Le gabarit du bâtiment se dessine dans le respect du projet de la ZAC, en affirmant la morphologie d’ « îlot commun ». Il est composé d’un socle continu surmonté de trois émergences à des hauteurs variantes. Ces trois corps bâtis permettent une intégration cohérente du projet dans un contexte fragmenté, tout en proposant une volumétrie qui multiplie les vues et favorise un bon ensoleillement en cœur d’ilot. 

Des espaces extérieurs végétalisés complètent la composition. Un grand jardin est créé en cœur d’ilot où la communauté des usagers se croise, se parle, se repose et crée des liens. Le projet offre également une terrasse accessible à tous depuis le niveau R+4 de près de 900m². Véritable espace fédérateur, il permet aux utilisateurs des trois entités d’accéder à un espace végétalisé en hauteur, offrant des vues sur le jardin comme sur le grand paysage. Ces espaces verts deviennent le théâtre quotidien pour travailler et vivre ensemble.

L’organisation fonctionnelle du bâtiment vise d’offrir des espaces flexibles, modulables et innovants, ayant la possibilité d’évoluer à travers le temps. Le rez-de-chaussée accueille des lieux de vie, de bien-être et de détente. Les halls sont traversants, afin d’y aménager des porosités visuelles et physiques avec le cœur d’îlot.  Enfin, chacune des trois émergences est surmontée d’un étage technique venant couronner la composition de la façade.   
L’enveloppe du bâtiment affiche une écriture régulière (une trame de 360cm) avec des ouvertures généreuses. La matérialité sobre, claire et lumineuse de la brique contraste avec les couleurs plus sombres et mates des menuiseries en aluminium et du vitrage.