VIL

bureaux,
Villejuif, France


Livraison : 2024
M.O. : La Française
Co-promoteurs : Demathieu Bard Immobilier, Coffim
Partenaires :  Baumschlager Eberle Architekten, Mazet économie, TPFI TCE, USUS paysage, Benefficience HQE, Lamoureux acoustics
SDP : 24.500m²
Coût : N.C.
Certifications I Labels : BREEAM excellent, HQE BD 2016 excellent, OSMOZ, BBC Effinergie 2017, E2C1
Le projet se positionne face à l’autoroute, une fracture entre le tissu urbain pavillonnaire et le tissu d’habitat collectif. Cette position, grâce au grand vide de l’autoroute, s’avère stratégique et donne au projet une visibilité extraordinaire. Les objectifs du projet sont d’achever un système urbain en frange et d’annoncer l’ensemble du développement de la ZAC par la création d’un signal fort sur le territoire.

Un socle continu sur trois niveaux d’une épaisseur de base de 18m renferme le jardin du coeur et le protège des nuisances acoustiques de l’autoroute. Afin de favoriser les vues, trois émergences montent pour chercher la hauteur et se projeter vers le grand paysage. Aux trois émergences correspondent trois adresses au RDC.


L’idée d’un campus dans le campus trouve naturellement sa place dans un contexte aussi innovant et attentif au bien-être des usagers que le secteur 3 de la ZAC Parcours Science et Santé.

Tout en gardant sa caractéristique d’îlot continu, le projet valorise l’aspect dynamique donné par l’association de gabarits bas, urbains et hauts et transforme l’îlot en lieu où la végétation et les espaces extérieurs sont prédominants. Dans ce petit campus, les notions de mobilité et de biophilie, parfaitement intégrées dans tous les étages du projet, fournissent aux occupants des conditions de travail optimales et favorisent leur confort et leur bien-être.